.IA & Cytologie.

L’histoire du frottis cervico-utérin

1940 – 1954
1996 – 1999
2002 – 2003
2015 – 2018

1940 – 1954

Pictures of the begining of Cytology history

1940’s – Le frottis cervical
1954 – Atlas de cytologie exfoliative
George N. Papanicolaou

Le frottis cervical (cytologie conventionnelle)

Le frottis cervical et la cytologie ont sans aucun doute permis la création des programmes de réduction du nombre de cancers les plus efficaces financièrement, proposant une méthode de détection précoce de lésions pré-cancéreuses à faible coût. Les premières institutions proposant un dépistage du cancer du col de l’utérus ont démarré dans les années 1940 après l’importante découverte de George N. Papanicolaou, dont le nom désigne encore le protocole de coloration qui est devenu un standard international. La coloration est appliquée aux cellules, préalablement étalées sur une lame, issues d’un frottis cervical réalisé au moyen d’une spatule en bois. Cette spatule a été remplacée ensuite par une brosse dans le cas de la cytologie en milieu liquide (Liquid-Based Cytology ou LBC en anglais).

1996 – 1999

liquid based cytology

1996 – ThinPrep® PapTest
approuvé par la FDA
Par Cytyc Corp.
Aujourd’hui ThinPrep® by Hologic Inc.

1999 – AutoCyte™ Prep
approuvé par la FDA
Par TriPath Imaging Inc.
Aujourd’hui SurePath™ by :
Becton Dickinson Corp.

La cytologie en milieu liquide (LBC)

En 1996, la FDA (Federal Drug Administration) a approuvé le test ThinPrep® (Hologic Inc.) utilisant la cytologie liquide comme une alternative au frottis conventionnel. Les cellules sont désormais prélevées en grattant le col de l’utérus avec une brosse qu’on rince ensuite dans un liquide spécial pour les recueillir et les préserver. Cette approbation a été suivie trois ans plus tard par celle reçue par Becton Dickinson Inc. pour son produit AutoCyte™ Prep, connu maintenant sous le nom de SurePath™. Ces deux techniques furent les premières approuvées pour la cytologie en milieu liquide.

2002 – 2003

Cancer sreening device, slides and microscope

2002 – AutoPap System
approuvé par la FDA pour le dépistage primaire
Par TriPath Imaging Inc.
Aujourd’hui FocalPoint™ GS Imaging System par Becton Dickinson Corp.

2003 – ThinPrep® Imaging System
approuvé par la FDA pour le dépistage primaire
par Cytyc Inc.
Aujourd’hui ThinPrep® Imaging System par Hologic Inc.

Lecture assistée des frottis par analyse d’images

En 1998, la FDA a autorisé le premier dispositif de lecture assistée des frottis cervico-utérins, basé sur l’analyse d’images et la motorisation des microscopes. Ce dispositif fut appelé AutoPap System (par TriPath Imaging Inc. devenu Beckton Dickinson Inc.). Celui-ci, utilisable uniquement en seconde lecture pour le contrôle qualité, a ensuite été approuvé en 2002 pour la lecture en première intention des lames SurePathTM. L’année suivante, en 2003, Cytyc Corporation (devenu Hologic Inc.) répond par l’approbation de la FDA pour sa solution de lecture assistée des lames ThinPrep®, appelée ThinPrep® Imaging System (parfois connu sous le nom de Imager de Hologic). Ces systèmes sont toujours utilisés et sélectionnent un certain nombre de champs microscopiques (champs d’observation au microscope à un grossissement 10x) définissant des zones d’intérêt que les lecteurs, cytotechniciens ou pathologistes, doivent revoir afin de vérifier la présence d’anormalité. Si des cellules anormales sont effectivement identifiées visuellement dans un de ces champs, ils doivent alors lire toute la lame sans assistance pour faire leur diagnostic.
Ainsi pendant longtemps, la détection du cancer du col de l’utérus s’est limitée à l’interprétation de ce que l’oeil humain pouvait détecter au microscope. La plupart des départements de cytologie utilisent encore des microscopes standards pour lire leurs lames de frottis. Au mieux, certains laboratoires utilisent ces fameux microscopes motorisés qui proposent une sélection de zones d’intérêts pour gagner en temps et fiabilité sur la lecture des frottis normaux.

2015 – 2018

Grâce à l’intelligence artificielle,

DATEXIM révolutionne la cytologie moderne.



Est-ce que les laboratoires vont continuer à lire les lames ou des parties de lames à l’oeil nu sans autre assistance ?


Pourquoi ne pas profiter de l’augmentation de précision apportée par une détection automatisée des cellules que l’œil humain pourrait manquer, mettant finalement des femmes en danger ?

Est-ce que les laboratoires vont continuer à passer trop de temps à lire des lames normales ?
Ce temps serait mieux utilisé pour diagnostiquer plus sereinement les cas positifs !

Est-ce que les laboratoires ne feraient pas mieux de se libérer du temps pour fournir un service aux populations non dépistées ? Le manque de personnel qualifié observé dans ces zones est tellement criant !


CytoProcessor can analyse a whole slide image and apply specialized algorithms to enhance the work of the pathologist.

La transformation digitale et l’intelligence artificielle

Récemment, la cytologie digitale est devenue concrète et transforme réellement la pratique de la cytologie dans les laboratoires.
Le moment est venu d’intégrer la cytologie numérique proposée par DATEXIM dans les laboratoires ! Grâce à nos “data scientists”, et aux médecins pathologistes et cytotechniciens avec qui nous travaillons depuis plusieurs années, DATEXIM a réussi à combiner traitement d’images, machine learning et deep learning (respectivement “apprentissage automatique” et “apprentissage profond”, deux disciplines de l’intelligence artificielle) pour faire de la cytologie numérique la cytologie du présent et de l’avenir. Nous pouvons désormais utiliser des algorithmes basés sur l’IA pour lire automatiquement des images scannées de lames de frottis afin de proposer une assistance qui facilite les diagnostics des médecins pathologistes.

Innovative technological device for medical images analysis



Grâce à la solution CytoProcessor® de DATEXIM,

les laboratoires disposent de nouvelles capacités pour leurs patients, leurs partenaires gynécologues et leur activité économique.


Centre de préférences de confidentialité

Analyse

Analyse par Google Analytics

_ga,_gat,_gid,collect,IDE,r/collect,test_cookie